Valentine TÉZIER

Créatrice de Laplace to Be

Espace de coworking

Depuis ses 19 ans, Valentine Tézier à l’entrepreneuriat à cœur. Après des études de communication, elle commence sa carrière avec la création d’une agence événementielle avec une amie, une première expérience qui forge sa volonté d’entreprendre !

Laplace to Be, petite par sa taille, grand par son potentiel expérimental

Arcueil 94110
Espace de coworking
L’entrepreneuriat à cœur Au fil de ses rencontres avec des entrepreneurs, lui vient l’idée, avec son associé Jean-Luc Ebel, de créer “Laplace to Be”. Le concept est simple : Créer un espace dédié aux entrepreneurs désireux de travailler dans un espace stimulant tout en se dégageant des contraintes de gestion de locaux. Laplace to Be, propose ainsi une gamme de services variés : studio avec des outils pour digitaliser du contenu, espace événementiel, salles de réunion agiles…
Laplace to Be pour l’engagement Ce lieu de coworking s’engage à mettre en avant l’entrepreneuriat et bénéficie du soutien de “Réseau Entreprendre”. L’entreprenariat féminin est au cœur du projet avec la participation de Laplace to Be, au réseau “Bouge ta boîte” qui permet aux entrepreneures de se rencontrer et trouver des lieux stimulants des espaces dynamiques de rencontre et de coopération où travailler, favorisant l’émulation de projets. Face à l’isolement des étudiant, obligés de suivre les cours à distance lors des confinements, Laplace to Be permet un accès gratuit à l’espace de travail, une action concrète en faveur du renforcement du lien social durant cette période difficile en collaboration avec l’ESS Club.

France Active à la rescousse, pour la relance

Valentine signe le bail de Laplace to Be en mars 2020, s’ensuit la crise du Covid 19 et le confinement qui met en grande difficulté le lancement de ses projets. En effet, l’entrepreneure porte seule financièrement le projet qui connait des tensions croissantes sur sa trésorerie. Valentine prend alors attache avec France Active Métropole et accède à une Garantie égalité femmes pour faire face à la crise sereinement. En se portant garant, France Active a permis de sécuriser la situation de Valentine lui donnant les moyens de se concentrer sur le développement de ses bureaux partagés.

“Adam, mon conseiller de France Active Métropole, a été tout de suite très réactif pour m’accompagner, il a su me mettre en confiance en comprenant nos enjeux et l’importance de notre projet” précise-t-elle

Petit par sa taille, grand par son potentiel expérimental

L’espace est limité, mais il permet de développer la multitude d’idées que Valentine à en tête. Pour 2022, elle a créé un programme d’incubation de startups spécialisées dans le Numérique, en partenariat avec IMT Starter (porté par les écoles Télécom SudParis, Institut Mines Télécom Business School et ENSIIE, d’Evry), pour mettre à profit le réseau actuel au service d’entrepreneurs, et pour “stimuler” encore plus la communauté des coworkers.
Elle prend ces expériences comme un tremplin pour ouvrir plus tard un second lieu avec encore plus d’ambitions. Avec les co-travailleurs qu’elle a réussi à séduire avec le concept de Laplace to Be, elle souhaite voir plus loin, en co-construisant un nouvel espace avec eux. L’objectif demeure la création d’emplois sur son territoire, mais surtout de lien entre différents publics qu’elle accueille et accueillera !

A bénéficié

de plusieurs garanties de

17 000€

A été accompagnée par

France Active Métropole

En 2021

C'est ici ?

Please set your google map api key in element pack settings to show your map correctly.

Autres stories