Laurence Payre

Co-fondatrice Noww

Economie circulaire

NoWW- No Waste in my World, propose des solutions d’emballages consignés et réutilisables, pour les magasins alimentaires et la restauration. 

Amorçage – Noww

Paris, 75017
Economie Circulaire

Témoignage – Laurence Payre

Comment vous est venue l’idée de créer NOWW ?

“L’idée de créer NOWW est venu en constatant l’augmentation du volumes de mes poubelles à la maison : pourquoi toujours plus de déchets ? pourquoi le recyclage, présenté comme ‘la’ solution à la surconsommation d’emballages, ne marche pas ?

 

Venant du monde de l’industrie de l’énergie et du conseil, la quête de sens environnemental a toujours fait partie de mes enjeux. J’ai maturé ma position d’entrepreneure et ai décidé en 2019 de quitter le monde des grands groupes pour pousser une idée : une des solutions à la surconsommation d’emballages est de redévelopper la consigne en France ! mais pas la consigne pour recyclage . La consigne pour réemploi, là où les emballages sont nettoyés pour être réutilisés. Zéro déchet en somme.

Je ne serai pas devenue entrepreneure pour un autre sujet que NOWW.

 

J’ai quitté mon entreprise, ai initié le projet et ai rencontré mes associé.es Catherine Rouanet et David Chessé. Grâce à notre complémentarité, tous les trois on a pu mettre en place les ambitions techniques et commerciales que l’on avait pour NOWW.”

 

 

Quelle est la mission de NOWW (CT et LT) ?

“On dit souvent qu’on cherche le triple effet Kiss cool :

  • La lutte contre les emballages à usage unique
  • La généralisation du modèle de consigne pour réemploi partout où l’usage le permet
  • Permettre de redévelopper des filières d’emplois en France autour du réemploi des emballages, réservées aux personnes en parcours d’insertion

Nous travaillons main dans la main avec les grandes surfaces, les restaurants d’entreprises, les institutions, ainsi que la restauration commerciale. Poussés par les consommateurs, et la législation notamment les lois AGEC et EGALIM.”

 

 

Comment avez-vous connu le Fonds Amorçage ?

“Etant une entreprise visant l’agrément ESUS, on a été mis en contact avec des financeurs à impact assez tôt dans le développement de NoWW.

Tout d’abord avec le dispositif Place de l’Emergence de France Active. On a pu avancer sur notre roadmap technique. Par la suite, la place de l’Emergence nous a mis en relation avec le Fonds Amorçage.

Le (jeune) Fonds Amorçage à l’époque nous avait été présenté également par des sponsors, des mentors qui nous accompagnaient comme le groupe Vitamine T, l’incubateur La Ruche, et La Région Ile de France.

 

 

Comment le Fonds Amorçage vous a aidé dans le développement de votre structure ? A-t-il été bénéfique pour vous ?

“Le but du Fonds d’Amorçage est de nous aider à financer cette période d’amorçage où l’on acquiert nos premières références. Il nous a donc permis de financer les premiers recrutements, et continuer la R&D pour innover et garder une longueur d’avance.

 

Le Fonds nous a aussi donné la possibilité de structurer notre partenariat opérationnel avec un acteur majeur de l’insertion, et de nous étendre partout en France.

Clairement, la présence du Fonds Amorçage est un vecteur de confiance pour les autres investisseurs qui sont partis avec nous, et les clients”

A bénéficié

d'un prêt garanti de

50 000 €

d'une garantie impact de

25 000 €

A été accompagné par

France Active Ile de France

En 2020

C'est ici ?

Please set your google map api key in element pack settings to show your map correctly.

Autres stories